Quelle domiciliation pour une entreprise individuelle ?

Selon la nature de l’activité, une société peut ne pas avoir un local commercial. Son dirigeant peut la domicilier chez lui. Si cette option ne lui convient pas malgré les désagréments qu’elle puisse engendrer, une domiciliation en cohabitation avec d’autres entreprises est aussi envisageable. Il est à noter que la domiciliation d’une société est une adresse administrative qui peut être différent du lieu de l’exercice de l’activité.

domiciliation entreprise individuelle

Utilisation de la résidence principale comme adresse professionnelle

Lorsqu’une personne physique ne possède pas les moyens de se payer un loyer pour son activité, elle peut utiliser son adresse. Mais cela n’est pas possible si une disposition législative ou un autre contrat le conteste. Il s’agit notamment des règles applicables en matière d’urbanisme et des clauses du bail d’habitation et des règlements de copropriété. En effet, les commerçants ambulants, les plombiers, les électriciens et bien d’autres peuvent à titre exclusif déclarer leur lieu d’habitation comme lieu professionnel. Cette déclaration n’engendre aucune application du statut des baux commerciaux et n’affecte pas le changement d’affectation des locaux.

Location d’un local occupé en commun par plusieurs entreprises

La loi 2008-776 du 4 août 2008 dite LME autorise les personnes physiques à héberger leur entreprise dans un centre de domiciliation ou centre d’affaires. D’autres lois obligent ces derniers à acquérir un agrément délivré par le préfet pour être appelé légalement domiciliataire. Du côté du locataire, il est contraint de préciser les équipements et les services requis. Ces données justifieront la réalité de l’installation de sa société et des engagements qu’il a pris à l’encontre de son domiciliataire.
Source : domicilier-son-entreprise-paris.fr

le covoiturage : c’est pas cher !!!

En plus de ses bienfaits quant à l’environnement et la socialisation, le co-voiturage est aussi
l’ami du porte-monnaie.
Le passage à la pompe devient vraiment douloureux, à l’heure où il faut compter 80 € pour faire
un plein.
Le simple fait d’y penser donne le vertige. Surtout quand on calcule ce que cela représente en
terme de courses alimentaires ou de vacances dans un endroit ensoleillé.
Dans ces conditions, pourquoi ne pas adopter le co-voiturage ? Cela évitera à 2200 € en
moyenne de finir dans les caisses de l’état, dans celles du vendeur à la pompe ou du
distributeur…
Le co-voiturage et sa triple action bénéfique ont toutes les cartes en main dans le jeu de
l’économie pour réussir une percée flamboyante dans les années à venir.

667-big-une-guitare-electrique-a-gagner-pour-noel

Mon avis sur Michel Musique

L’avantage dans le monde de la musique c’est que l’on peut facilement comparer les prestataires qui vendent des instruments de musique. Car lorsque l’on est déçu on peut toujours prévenir ses amis de ne pas choisir un tel ou un tel prestataire pour l’achat d’une guitare. Par contre on le fait rarement lorsque l’on est satisfait. Mais c’est ce que je tiens à faire aujourd’hui. Je me fournis en instruments de musique chez Michel Musique depuis plus de trois ans et j’ai toujours été satisfait. Ce qui a rarement été le cas dans le passé. Je tiens à dire que son savoir faire et son service après vente ont toujours été efficaces lorsque j’ai fais appel à eux.

Michel Musique possède une expérience de plus de 90 ans dans les instruments de musique. Cela montre bien la qualité de ses prestations. Ce magasin de musique est à conseiller !

Les conseils par Michel Musique

Si vous envisagez de créer vos propres sonorités avec votre guitare électrique, vous pouvez user de pédales d’effets. Nous vous proposons une gamme complète de pédales d’effets de reverb, de vibrato, de distorsion, de wah-wah, de phaser et bien plus encore dans notre boutique en ligne.

Avec plus de 1500 modèles dont 250 modèles de guitares électriques, vous pourrez acquérir  chez nous la guitare de vos rêves en toute sérénité. Retrouvez dans nos rayons des packs guitares électriques, des packs basses, des ukulélés, des packs guitares classiques et des packs guitares acoustiques.

En plus d’apporter de la puissance, un amplificateur vous permettra de mieux contrôler les haut-parleurs. Lors de l’achat de votre guitare, il vous en faudra probablement un. Nous mettons à votre disposition une sélection riche et variée d’amplis de puissances, d’amplis à lampes, d’amplis à transistors, d’amplis à modélisations, de combos, de têtes et de baffles.

ingénieur

L’emploi à portée de main

Cela fait peut être un certain temps que vous recherchez un job d’ingénieur d’exploitation sans parvenir à trouver chaussure à votre pied. Posez-vous tout d’abord une première question : êtes vous prêt à changer de région pour pratiquer ce métier que vous plébiscitez, ou non ? Si la réponse est oui, vous avez tout compris : il est souvent nécessaire de pouvoir bouger pour dénicher le poste de ses rêves. Pour le reste en revanche, vous pouvez faire confiance au web. Ingénieur commercial ou autre, à vous de jouer !

 Organisation

En effet, internet est tout simplement truffé de petites plateformes liées à l’emploi, mais spécialisées dans des domaines professionnels relativement pointus. L’intérêt est que vous tomberez tout de suite sur des offres en béton, qui vous correspondront, quand les grandes plateformes en revanche sont plus généralistes et moins faciles lorsque l’on a une recherche très ciblées et que l’on se pose des questions. Alors pourquoi ne pas tenter le coup de votre côté ?

 Visibilité

Les grands sites nationaux sont certes efficaces et bien pourvus, ils en restent malgré tout particulièrement difficiles à aborder puisque vraiment saturés de candidats qui comme vous rechercheront un poste dans ce domaine. Que vous soyez ingénieur système ou autre, il faudra vous montrer ! On peut malgré tout y trouver son bonheur, mais quand on met toutes les chances de son côté directement, c’est encore bien mieux, d’où l’intérêt d’aller aussi jeter un œil aux sites de ce type, un peu plus petits, mais très efficaces pour cibler ses offres.

Domicilier en tant que auto entrepreneur

Généralement, la domiciliation externe est une solution utilisée par les entreprises sous forme de sociétés. Ce processus est ouvert à d’autres personnes notamment l’auto entrepreneur, de même que d’autres lieux de domiciliation.

auto entrepreneur dom

Domiciliation ordinaire

La domiciliation ordinaire pour l’auto entrepreneur consiste à faire correspondre son adresse administrative au lieu d’exercice de son activité. Il s’agit de manière classique de son domicile. En effet, le domicile constitue pour l’auto entrepreneur le meilleur choix de domiciliation d’activité. Il présente des avantages tels que le confort de travail et surtout l’économie qui en est faite. Par ailleurs, les temps de trajet disparaissent ce qui favorise une plus grande production. Cependant, des mesures doivent être respectées en l’occurrence être domicilié au rez-de-chaussée, respecter les clauses et conditions du contrat de bail etc.

A coté du domicile, l’auto entrepreneur peut faire le choix de louer un local commercial pour la domiciliation de son activité. De ce fait, il devra au préalable se faire immatriculer au Registre de Commerce et des Sociétés ou au Répertoire des Métiers.

Autres possibilités de domiciliation pour l’auto entrepreneur

Les services de domiciliation des centres d’affaires ou des sociétés spécialisées peuvent être sollicités par l’auto entrepreneur pour une domiciliation. Cependant, pour son immatriculation au CFE, il se doit de présenter un contrat de domiciliation écrit, d’une durée de trois mois au moins, de reconduction tacite sauf avis de résiliation. Par ailleurs, le contrat de domiciliation doit être inscrit au Registre de Commerce des Sociétés du domicilié.

Il existe une autre voie de domiciliation en tant qu’auto entrepreneur, la pépinière d’entreprise. Il s’agit de locaux utilisés par plusieurs entreprises, offrant toutefois des avantages. En effet, l’auto entrepreneur profitera des matériels et services en place, et surtout de couts peu élevés vu que les locaux sont fonction de la taille de l’entreprise nouvelle.

Source : france-domiciliation-entreprise.com

Cessation de part sociale : l’impôt sur les plus-values

Impôts généraux

cessation part socialeLes gains en capital est un impôt sur le bénéfice ou le gain que vous faites lorsque vous vendez ou jetez un atout. Vous pouvez céder des parts sociales, vendre, donner, transférer à quelqu’un d’autre ou de l’échanger pour autre chose. Vous pourriez même être en mesure de réclamer une perte sur les actions qui ont perdu leur valeur, même si vous possédez encore. Pour résoudre ce problème, les règles fiscales vous poussent à faire correspondre les actions ou les parts que vous vendez. Toutefois, vous payez l’impôt sur le gain que vous faites, et non sur le montant que vous recevez de l’actif.

Impôts sur le revenu

L’impôt sur le revenu est un impôt que vous payez sur vos revenus. Vous n’avez pas à payer d’impôt sur tous les types de revenus. Vous devez donc payer l’impôt sur vos gains, certaines prestations de l’État, ainsi que la plupart des pensions, y compris les pensions de l’État, la société et les retraites personnelles et les rentes de retraite.  Cependant, si vous investissez une grosse somme par an en prêtant attention à vos gains, en particulier vers la fin de l’année d’imposition, vous pouvez facilement éviter de payer les plus-values.

Impôt sur les plus-values

En tant qu’investisseur, vous avez souvent besoin d’être au courant de la disposition fiscale de revenu sur la responsabilité de l’impôt sur les gains en capital découlant de vos décisions d’investissement. Dans certains cas, vous pouvez être en mesure de réclamer une perte sur les actions qui ont perdu leur valeur, même si vous possédez encore. Être conscient de ces dispositions pourrait certainement vous aider à réduire au minimum l’incidence de l’impôt sur les plus-values, et donc, un retour sur investissements plus efficace.

Source : cession-de-parts-sociales.com

Création d’une entreprise en 6 étapes

La création d’une entreprise se décompose en 6 étapes. La connaissance et la maîtrise de ces étapes permettent de créer en toute tranquillité son entreprise.

création d'entreprise

Constitution de l’entreprise

La création de l’entreprise commence par le choix de la forme juridique, laquelle permettra de connaitre les dispositions auxquelles sera soumise l’entreprise. On distingue l’entreprise individuelle et l’entreprise sous forme de société. Dans le dernier cas, les formes sont : la SAS, SARL, SA, EURL, SCI, SNC etc. Le choix de la forme juridique de l’entreprise fait, la deuxième étape consiste à rédiger les statuts. Ils renferment les informations sur la société notamment sa dénomination, son siège social, le capital, la durée, le mode de gestion, son objet social etc. Vous pouvez consulter des assistants juridiques pour vous aidez au cours de ces deux étapes.

Opérations intermédiaires

Les troisième et quatrième étapes portent respectivement sur l’ouverture d’un compte bancaire et l’approbation de statuts. Le capital social doit être déposé sur un compte bancaire contre remise d’un récépissé de dépôt. Il est indispensable pour l’approbation des statuts. En effet, celle-ci n’intervient que sur présentation du récépissé.

Les dernières étapes de création d’entreprise

La cinquième étape concerne la publication d’un avis de constitution de société dans un journal d’annonces légales. L’annonce doit comprendre certaines informations dont la dénomination, siège social, capital, nom du dirigeant, durée, objet social etc

La dernière étape est celle de la demande d’immatriculation. Avec toutes les pièces que sont les statuts, l’attestation de publication d’avis de constitution, un document est à remplir et à déposer au centre de formalités des entreprises. Cette étape est la dernière dans la chaine de création d’entreprise et donne droit à un numéro d’immatriculation.

Source : http://www.foireatout.info/commerce-economie/entreprise/creation-dune-sarl-eurl-et-sas/

assistantjuridique.com

conseils pour votre entreprise

Des conseils pour implanter votre entreprise en Maine et Loire

Il n’est jamais évident de lancer son entreprise. En effet, entre les démarches administratives et la recherche de fournisseurs, il faut du temps mais aussi de l’argent. Mais il faut surtout avoir l’envie de lancer son entreprise, c’est un point essentiel ! Car gérer une entreprise demande beaucoup d’investissements et de sacrifices. Ces derniers peuvent être d’ordre financiers ou personnels. Mais il ne faut pas oublier les avantages ! Car installer son terrain à Cholet par exemple, peut vous permettre de bénéficier de nombreux points positifs. En effet, il y a le facteur de liberté qui entre en compte. Car vous ne serez pas à la merci d’un patron qui vous dictera ses règles comme les horaires fixes par exemple. Vous serez libre de vous fixez vos propres règles. Je vais vous donner quelques conseils qui pourraient s’avérer bénéfiques pour vous et votre entreprise !

Etape par étape

Pour commencer, ne vous précipitez pas dans le lancement de votre entreprise. Prenez le temps de prendre en compte chaque facteur, qu’il soit peu ou très important. Car dans le lancement d’une entreprise les petits détails font parfois la différence.

Choisissez avec soin vous fournisseurs. il est inutile de choisir un fournisseur pour les prix qu’il pratique. Il faut aussi veiller à surveiller les services qu’il propose, notamment le service après vente. En effet, un fournisseur de qualité dirigera votre entreprise vers le haut.

Faire appel aux associations

Faites appel à des associations pour obtenir des aides financières en Maine et Loire.  Car certaines associations, comme Ouest Implantation, permettent d’obtenir des aides financières pour l’implantation d’une entreprise. Pour le cas Ouest Implantation, cette association permet aussi de recevoir de conseils gratuits si vous souhaitez vous implanter en Maine et Loire.

un manager

Gérer son entreprise avec le management de transition

Pour gérer une entreprise il faut être très vigilant mais aussi très organisé. Car de nombreuses complications peuvent arrivées lorsque l’on gère une entreprise. Par exemple on peut être exposé à l’absence d’un membre de son effectif. Dans ce cas il peut être difficile de trouver un remplaçant surtout si le poste en question est à haute responsabilité. C’est notamment le cas pour la poste de manager. Imaginez-vous sans manager au sein de votre structure du jour au lendemain. Cela peut arrivé lors d’une absence liée à une maladie par exemple. Il faut, dans l’urgence, trouver une personne qui aura les capacités pour endosser ce rôle de manager de transition mais aussi l’expérience nécessaire pour avoir les bons réflexes que nécessite ce cas spécifiques.

Le management de transition pour quoi ?

Pour cela il existe le management de transition. Le management de transition fait appel à un manager qui regroupe les qualités spécifiques qui permettront à ce dernier de surmonter une situation d’urgence managériale. Car pour remédier à une urgence managériale, cela ne s’improvise pas. Il faut avoir le recul nécessaire pour prendre les bonnes décisions qui conduiront l’entreprise vers la pérennité.

Un manager de transition pour différents cas

Une entreprises peut faire appel à un manager de transition dans différents cas. Par exemple, il peut s’agir d’une acquisition ou une fusion de société. Ensuite, le manager de transition peut mettre à profit ses savoirs et son expérience dans le cadre d’une amélioration de la performance. Pour finir, le besoin de ce genre de manager peut survenir lors de la gestion d’une croissance abrupte ou d’une urgence managériale comme nous l’avons vu au début de cet article.