Puma Vikky Platform D Sneakers Basses Femme Vert Agave GreenMetallic GoldWhisper White 40 EU Sneakers Basses Femme Vert Agave GreenMetallic GoldWhisper White 40 EU tIJc7p

SKU-76724-wrm023
Puma Vikky Platform D, Sneakers Basses Femme, Vert (Agave Green-Metallic Gold-Whisper White), 40 EU
Puma Vikky Platform D, Sneakers Basses Femme, Vert (Agave Green-Metallic Gold-Whisper White), 40 EU
Espace membres

Select Page

épais décontracté Femme Chaussures Printemps Chaussures confortables Chaussures Tête ronde Virtues Old Fashion Street gris blanc 43 NrOakKX3F
Service de presse 3. Histoire Histoire contemporaine La guerre asymétrique ou la défaite du vainqueur

BAUD Jacques

Bruno Modica | Mai 18, 2003 | Histoire contemporaine | |

Cet ouvrage traite des questions touchant aux confrontations entre les Etats et les forces hostiles qui sont en situation d’infériorité. Ces conflits asymétriques opposent des acteurs qui ne sont pas en situation de rapports de force équivalents. On pensera forcément, après les attentats du 11 septembre au terrorisme qui se décline sous diverses formes et que Jacques Baud, analyste stratégique, spécialiste des questions de renseignement et de terrorisme, auteur de deux encyclopédies sur ces deux sujets, analyse de façon méthodique en proposant différents schémas d’interprétation.
Bruno Modica est professeur à Béziers. Il est également chargé de cours en relations internationales à la section préparatoire de l’ENA à Lille. Il collabore également à un titre de la presse quotidienne régionale.
S’il est des couvertures qui illustrent parfaitement le contenu et même la thèse d’un ouvrage, celle choisie par Jacques Baud en fait assurément partie. L’image de cet enfant palestinien de dos armé d’une pierre, à quelques mètres d’un char israélien est parfaitement significative de la teneur du propos. La guerre asymétrique oppose deux forces inégales, par les moyens militaires qu’elles mettent en œuvre, mais aussi par la façon de les utiliser.

Les événements du 11 septembre ont modifié radicalement la perception que l’on pouvait avoir du terrorisme dont on pouvait penser qu’il s’exerçait au nom d’une certaine rationalité. En fait, les futures confrontations se dérouleront sous le signe des émotions, des perceptions, plutôt que marquées, comme au temps de la guerre froide, par l’élaboration de stratégies sophistiquées.

Mais le terrorisme n’est pas la seule forme de guerre asymétrique. La violence latente, d’origine criminelle ou politique fait également partie du champ analysé par l’auteur.

Pour des historiens cet ouvrage qui s’ouvre par un chapitre très théorique a de quoi désarçonner. Pourtant, dès lors que le lecteur dispose d’exemples pour confirmer ou infirmer les schémas théoriques de l’auteur, la lecture de ce livre se révèle extrêmement stimulante.

Chapitre 1 : nouveaux paradigmes

Nouvelles représentations du monde, ces nouveaux paradigmes touchent l’ensemble des domaines qu’ils soient stratégiques ou opérationnels. La mondialisation , la nouvelle organisation du monde en réseau ou la diffusion de l’information instantanée ont modifié la perception que l’on pouvait avoir des situations de guerres, de crises, de conflits et de violences.

Dans ce chapitre l’auteur plante le décor de ces guerres asymétriques futures mais également celles du passé récent. Il va sans dire que l’effondrement du bloc soviétique comme ensemble équivalent à celui du camp occidental a remis en cause les équilibres traditionnels. Les conflits périphériques, substitut d’un conflit Est-Ouest inenvisageable pour cause d’équilibre de la terreur sont devenus centraux. En le devenant, ils ont changé de nature. Ce ne sont plus des guerres, avec une rationalité et une cohérence, mais des situations floues de tensions, de violences, de crises, de confrontations, pouvant dans certains cas déboucher sur des guerres, comme au Cachemire entre l’Inde et le Pakistan.

De fait, les paradigmes opérationnels changent ou se diluent. La logique froide des Etats avec les armées et les forces de maintien de l’ordre aux missions clairement définies est remplacée par des perceptions très diffuses. Des individus aux groupes, clans, familles élargies, aux nouveaux espaces de confrontation comme l’infosphère, le cyberespace qui viennent compléter les lieux traditionnels d’opposition, ( Air, terre, mer)

Chapitre 2 : éléments de stratégie

Cette partie de l’ouvrage n’est pas décisive pour les lecteurs déjà au fait de ces questions de géostratégie. Par contre, riche d’exemple, et surtout très claire dans les explications, elle se révélera riche d’enseignements pour les profanes.

Le rappel de ce qu’est la stratégie, réunissant finalité de l’action, ressources disponibles et moyens de l’action se révèle très utile dès lors qu’il s’agit de définir l’action des mouvements, des Etats, qui mènent ou pourraient être amenés à mener une guerre asymétrique.

L’auteur dresse également un inventaire minutieux des différentes formes de stratégies terroristes, allant du terrorisme « traditionnel » à des formes non conventionnelles, comme le terrorisme NBC ou le cyberterrorisme. Au passage on notera que, jusqu’à présent cette forme d’action n’a jamais dépassé dans la pratique les tentatives isolées dans la mesure où les réseaux disposeraient de protections suffisantes en raison de leurs caractéristiques.

En effet la vulnérabilité des systèmes individuels serait supérieure à celle de l’ensemble du réseau en raison de l’effet d’amortissement constitué par les caractéristiques des différents systèmes.

L’ouvrage est également bien documenté pour tout ce qui concerne les connexions entres groupes terroristes, et à cet égard, l’auteur fait œuvre d’historien, en rappelant les connexions existant entre action directe en France, la Rote Armee Fraction, en RFA ou les cellules communistes combattantes en Belgique.

Chapitre 3 : nature de l’asymétrie

Le lecteur, pour suivre cet ouvrage, doit garder à l’esprit la notion suivante : les conflits asymétriques opposent des adversaires dont les logiques de guerre sont différentes.

Les guerillas des années 60, le terrorisme international des années 70/80, en ont été les manifestations les plus marquantes. La notion même d’asymétrie est apparue ensuite , au début des années 90, sans doute d’après l’auteur, à la suite de la première tentative d’attentat contre le world trade center.

Au passage, on notera que les notions de guerres asymétriques sont très différentes du point de vue des Etats Unis, puisque dans l’encyclopédie militaire américaine, la guerre asymétrique serait l’emploi de forces de petite taille type commandos. De fait, tout affrontement qui vise à utiliser la surprise, l’inégalité des forces en un instant précis, serait asymétrique. Le concept de dissymétrie, serait, pour l’auteur, plus approprié.

Ce troisième chapitre, qui fait le point sur les différentes approches de l’asymétrie, pourrait apparaître laborieux, si l’exacte définition de ce terme, à un moment précis, et pour des besoins tactiques et stratégiques précis n’était pas indispensable pour l’appréhension d’une situation.

La nouveauté du concept, même si les pratiques ne sont pas nouvelles, après tout la guerre de guerilla remonte à la lutte contre les armées de Napoléon en Espagne, tient à l’entrée de la guerre dans l’ère de l’information.

Chapitre 4 : les formes d’asymétrie

Les principales formes de guerre asymétrique, utilisées de façon indépendante ou en combinaison sont :

La non violence

La violence politique

Le terrorisme

Une partie de la guerre de l’information

Ces quatre formes d’action sont largement expliquées et illustrées avec comme premier exemple, l’action de Gandhi, une non-violence de combat, qui oppose la volonté aux armes et qui est extrêmement difficile à contrer.

La tactique du black block, cette organisation informelle, utilisant largement internet et les chat rooms comme moyen de coordination est bien basée sur une utilisation de la violence politique. Ces mouvements se sont développés dans le contexte général de la lutte contre la mondialisation. Ces mouvements violents, suscitent une répression qui est exploitée politiquement par les composantes « civiles », du mouvement anti-mondialisation.

Paradoxalement, et depuis que Georges W. Bush en 2002 a évoqué l’existence d’un axe du mal, la notion de terrorisme est de plus en plus difficile à définir. Le terrorisme est ainsi défini en fonction de données politiques, et plus objectives. L’Irak en 1984 avait été retiré de la liste des Etats terroristes, l’ennemi étant l’Iran, tandis qu’en 2003, l’ETA a été ajoutée par les Etats-Unis à la liste des organisations terroristes, peu de temps après que l’Espagne ait soutenu la position des Etats Unis dans la guerre contre le régime baassiste irakien.

La difficulté de la définition du terrorisme tient également à son infinie variété que Jacques Baud cherche à classifier de façon très opportune. On distinguera donc :

Le terrorisme de droit commun, organisé ou individuel, parfois de type mafieux reposant sur des bases claniques.

Le terrorisme marginal, à partir de groupes de type sectaire, comme la secte Aum au Japon.

Le terrorisme politique décliné dans différentes nuances qu’elles soient d’extrême gauche ou d’extrême droite, révolutionnaire marxiste, rural ou urbain.

Le terrorisme religieux, avec les groupes fondamentalistes dans différentes grandes religions, Islam, Hindouisme.

Le terrorisme à cause unique, tel que l’on peut le renconter dans des mouvements écologistes radicaux, ou des protecteurs des animaux.

Chapitre 5 : les réponses

Face à ces stratégies et tactiques de guerre asymétrique, l’auteur propose un classement des différents types de réponses.

 Le renseignement

 La stratégie

 L’action

Sur le renseignement, les caractéristiques des groupes terroristes, l’utilisation de l’internet, la masse des communications, rendent la collecte de renseignement de plus en plus aléatoires.

La stratégie dépend largement des moyens que les Etats menacés entendent déployer. La nécessité de répondre par des moyens non exclusivement militaires à une menace asymétrique, est apparue évidente après l’échec de la « guerre contre le terrorisme » menée par les Etats-Unis qui n’a pas abouti à la destruction d’Al Qaida et dont le régime des Talibans en Afghanistan a fait les frais.

L’action, nécessite l’intégration de moyens civils, policiers et militaires pour répondre à une menace. Le résultat positif ou non est affaire de volonté politique. La réponse civile, policière et militaire de la France à la guerre asymétrique menée par le FLN entre 1958 et 1962 était sans doute bien conçue dans l’absolu, mais n’a pas empêché une défaite politique. Les leçons ont donc été tirées et cela a conduit les Etats à répondre par une action anti-terroriste impliquant la maîtrise de l’information. Cela n’est pas toujours facile, mais la maitrise de l’information fait partie d’une analyse globale de ce que l’auteur appelle les quatre cavaliers de l’infocalypse :

Maîtrise du savoir

Camouflage

Maîtrise de l’influence

Coopération avec les médias

Ces quatre cavaliers, sont désormais largement utilisés dans les différentes situations de conflits. La première ou la seconde intervention américaine contre l’Irak, la guerre contre la Serbie, la seconde Intifada ont été et sont des terrains d’application de ces méthodes d’action qui permettent aux Etats de répondre à des menaces multiformes pour lesquelles les supériorités technologiques, économiques et militaires ne sont pas toujours adaptées.

L’auteur ouvre ainsi des pistes de réflexion utiles et surtout une grille de lecture des conflits du passé mais aussi à venir. L’intérêt de cet ouvrage réside ainsi dans le fait que les lecteurs pourront, au gré de leur suivi de l’actualité, l’amender, le compléter, l’enrichir. Cela fera oublier son coté un peu austère mais qui n’en demeure pas moins passionnant.

Partager:

Avis:

À propos de l'auteur

Bruno Modica

Agrégé d'histoire, Chargé du cours d'histoire des relations internationales Prépa École militaire interarmes (EMIA) Chargé du cours de relations internationales à la section préparatoire de l'ENA. (2001-2006) Enseignant à l'école supérieure de journalisme de Lille entre 1984 et 1993. Rédacteur/correcteur au CNED de Lille depuis 2003. Correcteur de la prépa. Sciences-po Paris. Master 1. Rédacteur CAPES ( CNED Vanves) Rédacteur du cours prépas IEP Professeur d'histoire-géographie au lycée Henri IV …

Articles connexes

Josef Seibel Rosalie 19 Sandales Bout Ouvert Femme Bleu Bleu 43 vDYdo5

25 Fév 2018

Diên Biên Phu

1 Mai 2016

Des médecins au service du progrès

23 Mar 2017

kejo Chaussure Homme Sneaker cuir couleur rouge Rouge rouge 41 EU 2lMPDdWGUo

16 Juil 2012

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées .

VANS Sneakers amp; Tennis basses homme 0vbtDYNZG
| Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain-Savary
Chaussures New Balance Fashion homme riwoy
Navigation
Vous êtes ici: YMFIE orteils confortable mode été ladys High heels talon carré et cheville sandales39 EUun 2ONuba
/
Education prioritaire / Ressources / XO ahtletic cup pro youth taille l kxZC7ndaP
/
Réaliser un enseignement plus explicite / Enseigner plus explicitement : l'essentiel en quatre pages
Par Huf Classic Lo Ess Bone/White 9uk e6M8I6lx
publié 13/01/2016 12:10, Dernière modification 24/05/2017 15:33
"Enseigner plus explicitement" semble être un levier efficace pour les apprentissages de tous les élèves, et particulièrement ceux les plus scolairement fragiles, les plus dépendants de l’action du maître, si on en croit les textes récents de l’institution scolaire, mais aussi plusieurs courants de la pédagogie ou de la recherche. "L’explicitation" contribuerait à réduire les inégalités scolaires. Encore faut-il savoir de quoi il s’agit, et quelles controverses ce terme peut susciter. C’est ce que nous tentons ici en précisant les prescriptions institutionnelles, les différents points de vue de chercheurs, en tentant d’illustrer les questions à travers des exemples concrets issus du travail en classe ou en formation. Ce travail a été aussi nourri par la formation nationale de formateurs REP organisée par la DGESCO à Poitiers et Lyon en 2015.

Nike 705485nbsp;Roshe Run Flight Weight Garçon Chaussures de Sport Multicolore Mehrfarbig BL LGN/WhiteMid NVYDK Elctrc 375 Pd7DmtRwI

Le référentiel de l'Éducation prioritaire ( « enseigner plus explicitement les compétences que l’école requiert pour assurer la maitrise du socle commun » ), comme les programmes 2015 des cycles 2, 3 et 4, avec de nombreuses occurrences du terme «explicite», s’accordent sur la nécessité « d’enseigner plus explicitement ». Nombre de modalités sont recommandées au fil des pages : expliciter des techniques, des pratiques, des attentes, des règles, des stratégies, des démarches, des savoir-faire, des implicites dans la compréhension des textes, des connaissances préalables aux apprentissages... Autant d’ambitions à confronter aux contraintes des situations de classe… Mais quelle en est la genèse conceptuelle ?

Depuis quelques années, le vocable « pédagogie explicite » est utilisé par plusieurs courants de recherche au risque de malentendus :

Si l’on veut comprendre la complexité de la question de l’explicitation dans le domaine scolaire, sans doute faut-il s’interroger sur ce qui fait la spécificité des savoirs scolaires par rapport aux savoirs du quotidien.

Connaître et partager avec les acteurs du bassin ligérien

Mammut Sloper Low Canvas Chaussures de Randonnée Basses Femme Gris Neutral Grey/Whisper 000 40 EU Mammut Sloper Low Canvas 40 EU weO0o1Ej5

VOLTAN Mocassins femme VhsHRT
14 au 16 juillet
Evènement
Découverte de la RNN Val de Loire
5 septembre 2018
Evènement
La caractérisation des têtes de bassin
24 et 25 septembre 2018
Evènement
SAGE et adaptation au changement climatique
24 ou 25 septembre et 26 ou 27 septembre
Espèces exotiques envahissantes
2 formations sur les plantes invasives en septembre 2018
3 au 6 octobre 2018
Evènement
31ème Congrès des Conservatoires d’espaces naturels
16 et 17 octobre 2018
Evènement
Les bioagresseurs du buis
19 et 20 octobre 2018
Rencontres naturalistes
15e rencontres Bourgogne nature
15 novembre 2018
Evènement
Eau et changement climatique : une journée, des solutions
27 au 29 novembre 2018
Evènement
Adaptation des marais littoraux au changement climatique

Actualités

Toutes les actualités
Lettre d'informations

Lettre d'information n°36 juillet 2018

Les nouvelles dans le bassin versant de la Loire : La dernière lettre d'information est parue : Actu Zoom sur la RNR Loire Bourguignonne Nouveautés de la base doc Agenda Pour [...]

Evènement
5 septembre 2018
La caractérisation des têtes de bassin

Une journée technique à Monluçon : Au travers d’exemples concrets, la journée technique précisera la notion de tête de bassin versant . Des méthodologies de caractérisation de ces secteurs seront [...]

Production

Cahier technique sur le pâturage

Une nouvelle publication Le deuxième numéro de la collection Cahier technique du bassin de la Loire est paru ! Ce cahier technique partage des retours d’expériences autour de la restauration [...]

Evènement
3 au 6 octobre 2018
31ème Congrès des Conservatoires d’espaces naturels

Un RDV au Havre : Vitrine des Conservatoires d'espaces naturels, le prochain congrès du réseau se déroulera au Carré des Docks du Havre (Normandie), du 3 au 6 octobre 2018. Organisé par la Fédération [...]

Qui sommes-nous?

Développeurs

Légal

Utilisateurs

Sitemaps:

Softonic en:

Le nom et le logo de Softonic sont des marques déposées de SOFTONIC INTERNATIONAL S.A.

Copyright SOFTONIC INTERNATIONAL S.A. © 1997-2018 - Tous droits réservés